Visite de l’Ambassadeur M. Nicolas Galey à Alexandrie

M. Nicolas Galey, Ambassadeur de France en Egypte, a effectué les 17 et 18 décembre 2012 une visite de deux jours à Alexandrie au cours de laquelle il s’est entretenu avec ses interlocuteurs de la situation, des opportunités d’affaires, et de la place de la France et du français dans cette ville.

L’Ambassadeur a été reçu par le gouverneur, M. Mohamed Atta Abbas, et s’est également entretenu avec des hommes d’affaires français et égyptiens.

L’Ambassadeur a visité un certain nombre d’institutions nationales et internationales présentes à Alexandrie. A la Bibliotheca Alexandrina, il a pu mesurer le rôle de cette institution au service du secteur éducatif alexandrin, aussi bien dans les écoles que dans les universités. A l’Université francophone « Senghor » qui assure la formation les cadres du développement en Afrique, il s’est entretenu avec le recteur, M. Albert Lourde des synergies existantes avec les autres établissements universitaires francophones en Egypte. A la Fondation Anna Lindh, il est intervenu au terme de la conférence « l’éducation à une citoyenneté interculturelle en Méditerranée », pour notamment rappeler le soutien de la France à cet établissement de dialogue et au rapprochement des peuples.

L’Ambassadeur a, par ailleurs, visité le lycée de la Mission laïque française, qui scolarise 500 élèves, de la maternelle à la terminale, et l’Institut français d’Egypte à Alexandrie, en charge de l’action culturelle française dans cette ville et qui enseigne le français à 2000 personnes.

En outre, M. Galey s’est rendu sur le site archéologique « Kom el Chougafa », mis en valeur par le Centre d’études alexandrines, dirigé par M. Jean-Yves Empereur. Ce centre assure, avec ses 70 archéologues, la majeure partie des fouilles archéologiques en Alexandrie.

Au terme de sa visite, M. Galey a reçu au Consulat général une partie de la communauté française d’Alexandrie.

Cette visite a permis de rappeler l’importance de la ville d’Alexandrie pour la coopération entre la France et l’Egypte et pour les investisseurs français.

JPEG

Dernière modification : 19/12/2012

Haut de page