Soutien à la jeune littérature égyptienne

Depuis une dizaine d’années, et plus encore depuis les événements de janvier 2011, est apparue sur la scène littéraire d’Égypte une nouvelle génération d’écrivains. Loin des institutions, portant leur regard sur les bas-fonds urbains et les marginaux, ces écrivains ont une vision sans concession de la société égyptienne. Après Mahfouz, Gamal Ghitany, Sonallah Ibrahim ou plus récemment Alaa El Aswany, l’édition française s’intéresse à ces nouvelles voix du roman égyptien.

Ce sont ces nouvelles tendances et leurs traductions en France que nous allons évoquer lors d’une table-ronde lundi 24 février à 19h. La discussion réunira Emmanuel Varlet (traducteur et responsable aux éditions du Seuil de la fiction arabe contemporaine), Gamal Ghitany (en tant qu’ancien rédacteur en chef de la célèbre revue littéraire Akhbar el Adab), Karam Youssef (éditrice, fondatrice d’Al Kotob Khan) et Mohamed al Fakharany (lui-même jeune auteur, et dont le roman la Traversée du KO vient de paraître en français au Seuil). Elle sera animée par Dina Kabil (responsable de la rubrique Livre et idées à Al Ahram Hebdo).

Dernière modification : 24/02/2014

Haut de page