Signature de la première cotutelle de thèse franco-égyptienne avec l’Université de Mansoura [ar]

A l’occasion de sa visite à l’Université de Mansoura fin novembre, dans le cadre d’un partenariat Imhotep avec l’Université du Maine sur le développement de nouveaux antiviraux contre l’hépatite C, le Docteur Gilles Dujardin a signé la mise en place d’une cotutelle de thèse.

Ce contrat doctoral, signé par les encadrants du doctorant et les Présidents des deux universités constitue la première cotutelle de thèse mise en place à l’Université de Mansoura avec une université Française.

La cotutelle de thèse implique une inscription du doctorant à la fois dans une université égyptienne et dans une université française. Ce contrat entre les deux universités assure notamment à l’étudiant égyptien de bénéficier d’au moins 12 mois de présence financée dans le laboratoire français.

Cette thèse qui porte sur la synthèse asymétrique et l’évaluation biologique de dérivés d’aminoacides a pour objectif le développement de nouveaux antis viraux contre l’hépatite C, fléau mondial contre lequel l’Egypte est particulièrement engagée.

Le Professeur Mohamed Hassan El-Kenawy, Président de l'Université de Mansoura et le Docteur Gilles Dujardin, Directeur de Recherche au CNRS. - PNG

Dernière modification : 28/11/2016

Haut de page