Signature de deux conventions de prêts de l’AFD pour le soutien des PME et la modernisation de l’irrigation

Deux conventions de prêts concessionnels de l’Agence Française de Développement (AFD), pour un montant total de 115 millions d’euros (environ 920 millions de livres égyptiennes), ont été signées le mercredi 11 avril 2012 par l’Ambassadeur de France en Egypte, M. Jean Félix-Paganon, et par la Ministre de la planification et de la coopération internationale, Mme Fayza AbulNaga.

La première convention porte sur un prêt de 80 M € à taux bonifié, via le Fonds Social de Développement (SFD), pour soutenir l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises en Égypte. Il vise à mettre à disposition des petites et moyennes entreprises égyptiennes, qui embauchent moins de 50 employés dont le capital se situe entre 50 000 et 1M EGP, une facilité de crédit à des conditions concessionnelles. L’objectif est de favoriser leur développement en leur facilitant l’accès aux services bancaires et, ainsi, de créer, à terme, de la valeur ajoutée et des emplois au profit de l’économie égyptienne. 65 000 entreprises sont éligibles à cette nouvelle source de financement. Ce projet s’inscrit dans une logique d’accompagnement de la politique publique en faveur du développement des PME et de leur entrée dans le secteur formel.

Pour en savoir plus, découvrez la fiche projet :

PDF - 118.9 ko

La deuxième convention porte sur un prêt de 35 M € à taux concessionnel pour le Ministère de l’Agriculture et de la bonification des sols. Il vise l’amélioration de l’irrigation de fermes dans le delta du Nil. Il comprend également des actions de renforcement institutionnel (associations d’usagers de l’eau, ministère de l’agriculture, etc…). Ce projet permettra d’améliorer la rentabilité économique des exploitations agricoles et l’équité d’accès à une eau de meilleure qualité. Environ 140 000 petits agriculteurs sur 200.000 feddans bénéficieront de ce projet. Des économies d’eau, jusqu’à 25%, sont également attendues.. Ce projet est cofinancé avec la Banque mondiale, qui y contribue à hauteur de 100 M USD.

Fiche projet :

PDF - 171.2 ko

Ces deux prêts accordés par l’AFD s’inscrivent dans le cadre du Partenariat de Deauville, lancé dans le cadre du G8 présidé par la France en mai 2011, pour aider les pays arabe dans leur transition vers des sociétés libres et démocratiques. A cette occasion, la France s’est engagée à apporter à l’Egypte 650 millions d’euros d’ici à 2013, sous forme de prêts et d’aide-projets consentis par l’Agence française de développement. Cette aide a notamment vocation à soutenir en Egypte des projets dans le domaine de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, de la formation professionnelle, du soutien aux entreprises et de la réhabilitation des quartiers informels.

Dernière modification : 11/04/2012

Haut de page