Signature de deux conventions de prêt de l’AFD : extension de la station d’assainissement des eaux usées de Gabal el Asfar et construction de la phase 2 de la ligne 3 du métro du Caire

Deux nouvelles conventions de prêts de l’Agence Française de Développement (AFD), d’un montant total de 94 millions d’euros, ont été signées le dimanche 24 janvier 2010 à l’occasion de la visite en Egypte du Ministre de l’Industrie français, Mr. Christian Estrosi.

Il s’agit du financement de l’extension de la station d’assainissement des eaux usées de Gabal el Asfar, et de la construction de la deuxième phase de la ligne 3 du métro du Caire. Les conventions ont été signées pour la partie égyptienne par S.E. Mme Fayza Aboul Naga, Ministre de la Coopération Internationale

Les deux parties se sont félicitées de la signature de ces conventions qui vont permettre la réalisation de deux projets d’envergure pour l’Egypte.

Un prêt AFD de 50 millions d’euros au Gouvernement égyptien financera l’extension de la station d’assainissement des eaux usées de Gabal el Asfar. Ce projet améliorera le traitement des eaux usées de la rive Est du Caire, en augmentant la capacité de traitement de la station de 500 000 m3/jour. Ce projet environnemental, dont l’objectif principal est de réduire la pollution du Delta et de la Méditerranée, fait partie de l’initiative Horizon 2020 de l’Union pour la Méditerranée. Le projet contribuera également à assainir l’environnement de la population rurale du Delta, en réduisant les sources de maladies hydriques. Le maître d’ouvrage est la Construction Authority for Potable Water and Wastewater (CAPW), sous l’autorité du Ministère de l’Habitat, des Utilités et du Développement Urbain, qui passera auprès d’un opérateur privé international un contrat de construction et d’exploitation. Le projet est cofinancé par la Banque Africaine de Développement à hauteur de 53,3 millions d’euros.

Un prêt AFD de 44 millions d’euros au Gouvernement égyptien financera la construction de la deuxième phase de la ligne 3 du métro du Caire. L’agglomération du Caire, qui est confrontée à des problèmes d’organisation des transports urbains, s’est engagée dans la construction d’une troisième ligne de métro et dans le développement de transports collectifs à grande capacité afin de limiter progressivement l’usage de la voiture particulière. Cette troisième ligne, en grande partie souterraine, est déjà en construction avec une première phase de 4,2 km avec 5 stations. Le projet porte sur une deuxième phase de 7,12 km avec 4 nouvelles stations. Ce projet sera cofinancé avec la Réserve Pays Emergents RPE (du Ministère de l’économie, des finances et de l’emploi français) à hauteur de 200M€. Ce financement sera également complété par une subvention d’un million d’euros du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), au titre de la promotion des transports urbains durables et de la lutte contre le changement climatique, pour assister les autorités égyptiennes dans la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie de transport urbain.

Le groupe de l’AFD a déjà approuvé en Egypte des financements pour un montant total de plus de 290 millions d’euros, dont 150,5 millions pour la seule année 2009, atteignant ainsi les objectifs fixés en décembre 2008 par le Premier Ministre Mr. François Fillion, lors de sa visite en Egypte.

Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici

Dernière modification : 08/05/2012

Haut de page