Séminaire : "le système constitutionnel français : quels enseignements possibles pour l’Egypte ?"

JPEG

Le séminaire intitulé « Le système constitutionnel français : quels enseignements possibles pour l’Egypte ? » s’est tenu le 26 juillet 2011 au Caire, sous la direction du journal égyptien Al Masri Al Youm et du think-tank AFA, Arab Forum for Alternatives.

Cette rencontre organisée autour de M. Jack Lang, expert en droit constitutionnel, a permis de discuter du système constitutionnel français, de son impact sur la vie politique française, et des apports éventuels pour le système égyptien, ouvrant plus largement le débat sur l’avenir politique de l’Egypte.

Au terme des interventions de M. Lang mais aussi de M. Cheurfa du CEVIPOF et des professeurs égyptiens de droit et de sciences politiques M. Farhat et M. Nafaa, le débat s’est fixé autour de la nécessité pour l’Egypte d’établir son propre modèle constitutionnel, compte tenu de ses spécificités.
En effet, ces derniers ont souligné la priorité pour le pays de répondre aux questions de société telles que la place du religieux dans l’État.

Enfin, le débat entre les intervenants et le public, composé de journalistes et de professeurs en majorité, a montré l’importance du questionnement actuel sur le choix d’un État civil ou religieux, ainsi que sur le rôle des forces armées dans le contexte de transition démocratique.

Dernière modification : 31/07/2011

Haut de page