Seconde visite de l’Ambassadeur de France à Alexandrie [ar]

L’Ambassadeur de France en Egypte, SEM. André Parant, a effectué sa seconde visite à Alexandrie les 3 et 4 mai 2015.

SEM. André Parant a notamment participé à un dîner d’affaires organisé par la Chambre de commerce française en Egypte, section d’Alexandrie, réunissant environ 150 personnes. Etaient présents le ministre de l’éducation technique, M. Mohamed Youssef, le Gouverneur l’Alexandrie, M. Hany El Messiry, ainsi que M. Mahmoud El Kaicy, président de la CCFE, et M. Ayman Badawi, président de la section d’Alexandrie.

Dans son discours, l’Ambassadeur a indiqué que l’un des engagements pris par la France durant la conférence de Charm el Cheikh de la mi-mars porte sur le financement par l’AFD d’une étude de faisabilité pour le projet de réhabilitation du tramway d’El Raml, autrement appelé « tramway bleu ». Ce projet a récemment été désigné par le ministère égyptien des Transports comme le projet de transport le plus prioritaire pour la ville d’Alexandrie. Après la réalisation de cette étude, l’AFD sera intéressée à participer, aux côtés d’autres bailleurs européens, au financement du projet lui-même, dont la réalisation pourrait ainsi débuter au cours de l’année 2016. En doublant la capacité d’accueil du tramway bleu et en réduisant de moitié le temps de parcours de la ligne, ce projet aura un impact direct et important sur la vie de nombreux Alexandrins.

L’Ambassadeur a de plus évoqué les multiples liens entre Alexandrie d’une part, et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et la Ville de Marseille d’autre part. Il a également dit quelques mots de la coopération en cours entre une ONG française, l’IECD, et l‘école technique Don Bosco d’Alexandrie, soutenue par la CCFE et la Région PACA.

Au cours de sa visite, SEM. André Parant a également déjeuné avec les autorités militaires égyptiennes à bord de la frégate française « Forbin », qui effectue une escale de quatre jours en Egypte.

Il a en outre visité le Lycée français d’Alexandrie de la Mission laïque française, ainsi que le collège égyptien et francophone Saint Marc. Dans les deux cas, il a été reçu par les enseignants, les élèves, et l’équipe pédagogique, et il a pu apprécier les efforts faits pour l’éducation et la francophonie en Egypte.

L’Ambassadeur de France a enfin visité la forteresse mamelouke de Qaitbay, où il était accompagné de Mme Kathrin Machinek, chercheuse au Centre d’études alexandrines.

Dernière modification : 28/05/2015

Haut de page