Résultats du 2ème appel d’offre de l’AIRD/STDF dans le domaine scientifique

En octobre 2011, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le Science and Technology Development Fund égyptien (STDF), nouvelle égide nationale chargée de définir la politique scientifique et technologique dans la République arabe d’Égypte, ont publié leur deuxième appel d’offres conjoint, d’un montant de 1,8 millions d’euros visant à soutenir la coopération entre les institutions scientifiques et académiques françaises et égyptiennes.

Une quarantaine d’équipes franco-égyptiennes souhaitant travailler ensemble ont envoyé leurs candidatures en réponse à l’appel d’offres. Les projets présentés portent sur des sujets considérés prioritaires pour l’Egypte, et notamment : Sciences sociales et humaines ; Environnement et technologies de l’eau ; Sciences de la santé et la vie ; Energie renouvelable et technologies vertes ; Agriculture et alimentation ; Sciences de l’espace et leurs applications.

Les neuf lauréats pour cette année comprennent sept projets de recherche et deux bourses de mobilité scientifique. Les chefs des projets sélectionnés appartiennent au CIRAD, au CNRS, à l’Institut Polytechnique de Grenoble, à l’Institut National polytechnique de Toulouse, à l’Université de Renne 1, à l’Institut National des Sciences appliquées de Toulouse, à l’Institut Pasteur et à l’IRD. Les partenaires égyptiens appartiennent au National Research Center, à l’Agriculture Research Center, à l’Université du Caire, à l’Université d’Alexandrie et à l’Université du Sinaï.

Les travaux de ces équipes lauréats devront débuter cet été et le lancement du troisième appel d’offres conjoint AIRD/STDF est prévu pour septembre 2012.

Dernière modification : 04/07/2012

Haut de page