Remise des palmes académiques à trois enseignantes de l’université d’Alexandrie

La Consule générale de France a remis ce 9 juin trois palmes académiques à des enseignantes de l’université d’Alexandrie, la République française reconnaissant ainsi leurs mérites exceptionnels en faveur de l’enseignement et du rayonnement de la langue et de la culture françaises.
JPEG
Diplômée de l’université d’Alexandrie en 1985, menant ensuite une brillante carrière de professeur entre le Canada et l’Egypte, Mme Rachida El Diwani a rejoint en 1998 le département de langue et littérature française de l’université d’Alexandrie, où elle enseigne la littérature et la civilisation comparées. Chercheuse active, elle a développé une grande variété d’activités liées à son domaine de spécialité : l’islam et sa perception par l’Occident. Mme Rachida EL Diwani a fondé en 2009 une filière novatrice, la Filière Langues Appliquées, dont elle est la directrice. Cette filière trilingue à vocation professionnelle dans les domaines de la traduction, de l’interprétariat, du marketing et de la communication, a su en seulement trois ans gagner une reconnaissance sur le marché du travail.

Diplômée en 1989, avec une thèse de doctorat portant sur Roland Barthes en tant que critique littéraire, spécialiste de linguistique et de littérature du XXe siècle, Mme Soheir El Shami enseigne avec talent la linguistique française depuis trente-huit ans. Elle a été nommée directrice du département de langue et littérature françaises en 2008. Elle y a révélé de remarquables qualités d’encadrement mises au service du renforcement de la recherche et de la rénovation des cursus au sein de son département, tout en continuant d’encourager auprès des étudiants une pratique variée et créative du français.

Mme Nivine Khaled a obtenu son Doctorat ès Lettres de l’université d’Alexandrie en 1998, complété plus tard par deux diplômes de l’université Jean Moulin de Lyon III et de l’université de Grenoble. Vice-doyenne aux études supérieures et à la recherche de la faculté des lettres depuis 2010, elle est aussi coordinatrice des relations de l’université d’Alexandrie avec les universités de Nice Sofia Antipolis, de Montréal et Senghor, dans le cadre du Pôle universitaire francophone en Egypte. Elle est également responsable des programmes européens pour la faculté des lettres. Remarquable traductrice et interprète, elle dirige le conseil d’administration du Centre de Langues et de Traduction de l’université d’Alexandrie. A côté de cet ensemble de missions au service de l’internationalisation de l’université et de l’essor de la francophonie, Mme Nivine Khaled dirige des thèses de magistère et de doctorat et poursuit ses activités de recherche en littérature.

Dernière modification : 08/07/2014

Haut de page