Prix des droits de l’homme de la République française pour l’année 2010 : Better Life a obtenu une mention spéciale

L’Ambassadeur de France en République arabe d’Egypte, Son Excellence Monsieur Jean FELIX-PAGANON, a organisé, le 10 janvier 2011 à la Résidence de France, une cérémonie en l’honneur l’association égyptienne « Better Life », distinguée en décembre 2010 la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH) de la République Française.

JPEG - 23.1 ko
L’ambassadeur avec les invités de la cérémonie

A l’occasion de l’attribution du prix des droits de l’homme de la République française pour l’année 2010, « Better Life » a obtenu une « mention spéciale » de la Commission nationale consultative des droits de l’homme de la République Française.

L’Association « Better Life » a été sélectionnée parmi une centaine d’organisations non-gouvernementales (ONG) du monde entier pour son engagement en faveur de l’amélioration des conditions de vie des pêcheurs égyptiens habitant les villages de l’Est de Minia (Haute Egypte).

Les activités de « Better Life », lancées en 2004, visent à assurer aux 65 000 habitants de cette région une assurance médicale, une aide au logement, des permis et des équipements appropriés pour la pêche. L’association lutte également contre l’analphabétisme et sensibilise les familles des pêcheurs, notamment les femmes, à la problématique environnementale et aux risques encourus par de mauvaises pratiques de pêche (diminution des ressources, pollution…)

Le prix des droits de l’homme de la République Française est décerné chaque année depuis 1988 par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (placée sous la tutelle du Premier ministre français). Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la France à soutenir les défenseurs des droits de l’homme et à appuyer la réalisation des objectifs de l’ONU du Millénaire pour le développement.

Le prix des droits de l’Homme de la République Française, qui récompense l’action des défenseurs des droits de l’homme dans des domaines différents chaque année, a été décerné dans le passé à deux organisations égyptiennes : il a été attribué en 1999 au Centre d’aide aux syndicats professionnels et aux travailleurs, dirigé par M. Kamel Abbas, et en 2008 à l’Institut du Caire pour les études des droits de l’homme, présidé par M. Baheieldine Hassan.

Dernière modification : 13/01/2011

Haut de page