Paris accueille un séminaire organisé par le Cedej

Aujourd’hui a lieu à Paris le séminaire co-organisé par le Cedej et l’Université D’Ain Shams sur le thème « Transition politique et mutations urbaines en Méditerranée ».

Le projet « Transition politique et mutations urbaines en Méditerranée »
(financement Envi-Med/Mistrals) porté par le CEDEJ (MAEE/CNRS) vise à mieux cerner les liens entre les grands changements politiques et sociaux en cours sur la rive sud de la Méditerranée et les processus d’urbanisation à l’œuvre.

Partant principalement des cas égyptien et tunisien ce projet fait un double constat : d’abord, les épisodes révolutionnaires survenus dans le cadre du Printemps arabe ont de fortes répercussions au plan de la production, de la gestion et de la pratique des villes ; ensuite, la période de transition actuelle qui marque dans certains pays la fin des régimes autoritaires et l’avènement de la démocratie constitue une fenêtre
d’opportunité pour refonder un développement urbain impliquant les sociétés civiles.

Ce séminaire permet à de jeunes chercheuses et chercheurs de présenter leurs travaux réalisés dans des villes égyptiennes et tunisiennes après 2011. Ils porteront dans la première session sur la réécriture des politiques urbaines et leur réception par les populations, mais aussi sur le repositionnement stratégique des acteurs publics et privés de l’aménagement urbain. Dans la seconde session, les présentations porteront sur les modalités du saisissement de la « question urbaine » par les sociétés civiles, mais aussi sur des enjeux constitutifs du processus de démocratisation urbaine : l’accessibilité, la sécurité, la citoyenneté, etc.

Dernière modification : 26/10/2014

Haut de page