Mission de coopération en matière de lutte contre les stupéfiants

Afin de renforcer la coopération bilatérale entre les services chargés de lutter contre les trafics de stupéfiants, le service de sécurité intérieure (SSI) de l’ambassade de France au Caire a invité deux officiers supérieurs de l’ANGA (Anti Narcotics General administration) à découvrir du 19 au 23 novembre 2012 les dispositifs français.

PNG

Cette visite réalisée dans le sud de la France a conduit les deux officiers égyptiens de :

- se trouver en immersion au sein de la brigade des stupéfiants de la DIPJ (Direction Interrégionale de Police Judiciaire) de Marseille et vivre en qualité d’observateurs avec les enquêteurs français différentes opérations de police

- découvrir la plateforme interministérielle et internationale du CeCLAD-M (Centre de Coopération pour la Lutte Anti Drogue) basée à Toulon, qui réunit en un seul site, sous la tutelle de la DCPJ (Direction Centrale de la Police Judiciaire) de la DGPN (Direction Générale de la Police Nationale) plusieurs officiers de liaison des ministères en charge de la lutte contre les stupéfiants (police, gendarmerie, douanes, marine…) des différents pays du pourtour méditerranéen (Maroc, Espagne, Chypre…)

Les deux officiers ont exprimé leur souhait de pouvoir s’associer à ce dispositif totalement novateur de coopération opérationnelle directe qui consiste à rassembler de l’intelligence dédiée à la lutte contre les transports de stupéfiants à travers la mer méditerranée, et de faire procéder à des opérations d’interception par les services chargés de l’action de l’Etat en mer.

PNG

Dernière modification : 06/12/2012

Haut de page