Métro du Caire, phase 3 ligne 3 : signature d’un contrat entre Systra et la National Authority for Tunnels

Le 16 novembre 2011

La construction du métro du Caire est, depuis 30 ans, la réalisation phare de la coopération bilatérale franco-égyptienne, avec la réalisation des deux premières lignes par des entreprises françaises, ainsi que des deux premières phases de la troisième ligne. Le soutien financier français a également été important sur ce projet depuis l’origine, que ce soit pour la ligne 1 ou les deux premières phases de la ligne 3.

Le cabinet d’ingénierie français Systra est ainsi un des partenaires majeurs des autorités égyptiennes pour la réalisation du métro du Caire : à ce titre, Mr Mahmoud Dow, directeur de Systra Egypte et M. Atta El Sherbini, Président de NAT, ont signé le jeudi 3 novembre 2011 dans les locaux du ministère des Transports un contrat portant sur des compléments d’études pour la phase 3 de la ligne 3 du métro du Caire suite à la décision des autorités égyptiennes d’en modifier une partie du tracé. Le Dr. Ali Zein Al-Abdeen Salim, Ministre des Transports, et M. Jean Felix-Paganon, Ambassadeur de France en République arabe d’Egypte, ont présidé à cette cérémonie de signature, soulignant la volonté de la France et de ses entreprises de poursuivre leur coopération historique avec leurs partenaires égyptien sur ce projet stratégique au regard des problématiques auxquelles est confrontée l’Egypte en matière de développement urbain.

La Phase 3 de la ligne 3 du métro du Caire, qui fera environ 17 km de long, devrait relier les stations d’Attaba Square et Kit Kat avant de se diviser en deux branches, une vers Imbaba, l’autre vers Boulak El Dakrour et l’Université du Caire. Le processus de préqualification des entreprises susceptibles de réaliser cette nouvelle phase du métro du Caire a été lancé par NAT le 11 septembre dernier et les appels d’offres sont attendus dans le courant de l’année 2012.

Dernière modification : 24/04/2012

Haut de page