Candidatures au Diplôme de formation médicale spécialisée (DFMS) et au Diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA) 2015-2016

Appel à candidatures

Diplôme de formation médicale spécialisée (DFMS) et
Diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA)
2015-2016

Les médecins et pharmaciens étrangers (hors UE, EEE, Suisse et Andorre) intéressés par un DFMS et un DFMSA peuvent déposer leur candidature du 8 décembre 2014 au 15 janvier 2015.

Le dispositif DFMS/DFMSA permet à des médecins ou à des pharmaciens étrangers de venir suivre en France un cursus de spécialisation contenant enseignements théoriques et stages de formation pratique qui correspond à une partie de la formation de 3è cycle suivie par les internes en France.

Le DFMS dure de 1 à 3 ans ; le DFMSA dure de 6 mois à 1 an.

1) Recevabilité des candidatures

Les candidats à des DFMS et DFMSA doivent nécessairement être titulaires d’un diplôme permettant l’exercice de la médecine ou de la pharmacie dans leur pays d’origine ou leur pays de résidence et avoir au minimum encore deux semestres de fonctions hospitalières à effectuer au 1er novembre 2015.

  • Pour pouvoir s’inscrire en DFMS, ces médecins et/ou pharmaciens étrangers doivent être en cours de formation médicale ou pharmaceutique spécialisée dans leur pays d’origine ou de résidence.
  • Pour pouvoir s’inscrire en DFMSA, les médecins et/ou pharmaciens étrangers doivent être titulaires d’un diplôme de médecin ou de pharmacien spécialiste permettant l’exercice de la spécialité dans leur pays d’origine ou le pays d’obtention du diplôme.

Consultez la liste des postes offerts pour l’année 2015-2016

Les médecins et pharmaciens retenus pour des DFMS et DFMSA sont des agents publics, soumis à ce titre à des obligations de stricte neutralité en matière religieuse.

2) Procédure et calendrier

Les candidats intéressés et éligibles, y compris ceux se présentant au titre d’un accord de coopération interuniversitaire, sont invités à retirer leur dossier.

Le dossier de candidature est disponible ici.

Il est également téléchargeable sur le site de la faculté de médecine de l’Université de Strasbourg.

Les dossiers de candidature, complets et établis en un exemplaire, doivent être remis au service de la coopération universitaire à l’Institut français d’Egypte à Mounira, le Caire ou à l’antenne de l’espace Campus France à l’Institut français d’Alexandrie avant le 15 janvier 2015 (cachet de la poste faisant foi dans le cas d’un envoi postal).

Les candidats déclarés recevables, informés par l’Université de Strasbourg, adressent à cette dernière, au plus tard le 15 avril 2015, pour chaque université postulée, un deuxième dossier qui sera envoyé au candidat.

L’université de Strasbourg transmet le deuxième dossier à l’université ou aux universités postulées par le candidat.

L’université de Strasbourg communique aux candidats les résultats à partir du 30 juin 2015.

A partir du 15 juillet 2015, les facultés d’accueil envoient les conventions nominatives aux candidats pour signature par l’organisme de rattachement à l’étranger et par le candidat.

Les étudiants s’inscrivent auprès des universités d’accueil avant le 31 octobre 2015. Les étudiants prennent leurs fonctions dans les établissements hospitaliers d’accueil le 1er novembre 2015.

Tous les documents écrits en langue étrangère devront être accompagnés d’une traduction effectuée par un traducteur agréé.

3) Niveau de langue française

Les candidats doivent produire une attestation du niveau B2 aux tests de connaissance de la langue française (TCF, TEF) ou une copie du diplôme d’études en langue française (DELF) de niveau B2.

Les candidats sélectionnés à l’issue de l’examen du premier dossier devront fournir cette attestation dans le deuxième dossier qui sera transmis à l’université de Strasbourg. La maîtrise linguistique insuffisante des « faisant fonction d’internes » (FFI) a souvent constitué un obstacle à leur intégration rapide dans les équipes médicales.

Les candidats ayant accompli l’intégralité de leur cursus en langue française sont autorisés à produire une attestation en ce sens délivrée nominativement par leur établissement d’origine, ce qui les exonère de produire l’attestation de test de langue ou la copie du DELF.

Le 15 avril 2015 est donc la date limite de validation du contrôle de connaissance de la langue française.

Pour en savoir plus sur les cours de langue française en Egypte :

Dernière modification : 05/01/2015

Haut de page