La doyenne des Français d’Egypte nous a quittés [ar]

Sœur Marie-Lucie est décédée dans la nuit du 19 au 20 août, à l’âge de 102 ans.

JPEG

Née à Constantinople le 1er décembre 1913, d’un père français, militaire, et d’une mère anglaise, championne d’équitation, Alice Roboly a suivi sa scolarité à l’école anglaise. Au décès de sa mère, Alice Roboly, alors âgée de 19 ans, décide d’entrer dans les ordres et rejoint les Dames de Sion. Elle part enseigner successivement dans plusieurs pays, dont l’Italie et l’Algérie. A Alexandrie, où elle arrive dès les années quarante, elle enseigne aux Dames de Sion. Sœur Marie-Lucie aimait la musique classique et jouait du piano, elle tenait une chorale et donnait des cours de chant aux élèves. Elle laissé un souvenir ému à de très nombreuses élèves. L’une d’elle, Mme Josiane Boulad, évoque à son propos une personnalité pleine de douceur envers ses élèves. Peu avant sa retraite, Soeur Marie-Lucie rejoint les Clarisses d’Alexandrie, au couvent de Bulkly puis de King Mariout, tout en continuant d’œuvrer au service des pauvres et des malades. Elle repose désormais au cimetière latin d’Alexandrie.

Dernière modification : 24/08/2015

Haut de page