L’IFE et l’Ambassade de France soutiennent la formation des diplomates égyptiens à l’ENA [ar]

Une jeune diplomate égyptienne sélectionnée pour participer au cycle international de perfectionnement de l’ENA

Suite aux entretiens devant un jury présidé par le directeur des relations internationales de l’ENA, qui ont eu lieu à l’Institut Français d’Égypte le 5 avril 2016, c’est la candidature d’une jeune diplomate égyptienne, madame Mirande GOUBRAN, qui a été sélectionnée pour participer au cycle international de perfectionnement (CIP) de l’ENA.

JPEG

Madame GOUBRAN a occupé plusieurs postes au sein du ministère égyptien des Affaires étrangères, ainsi que dans les ambassades d’Égypte à Amman et à Washington DC. Elle est actuellement directrice de l’unité de l’énergie et du transport qui dépend du département des affaires économiques multilatérales au MAE égyptien. Madame GOUBRAN recevra une bourse du gouvernement français pendant toute la durée de sa formation qui se déroulera à Strasbourg du 1er décembre 2016 au 31 juillet 2017.

Quatre fonctionnaires égyptiens à l’ENA pour se spécialiser en administration publique

Dans le cadre des programmes de soutien à la réforme de l’administration égyptienne proposés par l’Ambassade de France en Égypte, 4 fonctionnaires du gouvernement égyptien ont participé à des cycles internationaux spécialisés d’administration publique (CISAP) à l’École Nationale d’Administration (ENA) à Paris, en mai et juin 2016

Madame Joudy SAMEH, jeune fonctionnaire francophone du ministère de la planification, du suivi et de la réforme administrative, a suivi pendant 10 jours un cycle intitulé : « Les nouvelles relations administration et citoyens ». Ce cycle portait sur les grandes questions posées par les relations administration et citoyens tout en fournissant des outils pour contribuer à la modernisation et à la transparence de l’action administrative tant au niveau central que local.

En coopération avec le Parlement égyptien, nouvellement élu, un de ses hauts fonctionnaires, Monsieur Mohamed ALI, a bénéficié pendant 10 jours d’une formation intitulée : « Organisation du travail parlementaire ». Cette formation, organisée en collaboration avec l’Assemblée Nationale et le Sénat, avait trois objectifs : présenter l’organisation, les missions et les méthodes de travail de l’Assemblée Nationale et du Sénat en France, en les comparant avec d’autres systèmes parlementaires dans le monde ; améliorer la qualité du travail parlementaire en Égypte ; renforcer la coopération parlementaire bilatérale franco-égyptienne.

Deux candidates, Mesdames Hala Ali et Shaimaa SALEH ont assisté au CISAP « Management in the public sector » organisé par l’ENA du 30 mai au 10 juin. Ces deux femmes qui occupent des postes importants au Ministère de la planification, du suivi et de la réforme administrative et au Conseil national des femmes ont souligné l’importance de la formation reçue, que ce soit sur les enjeux du service public, le management stratégique, la réforme des ressources humaines dans la fonction publique, la gouvernance et la perspective internationale de l’ensemble des thèmes traités.

Ces 4 stagiaires ont bénéficié de bourses du gouvernement français durant leur séjour.

Dernière modification : 05/07/2016

Haut de page