Interview de Nouran Gohar : élève au Lycée Français du Caire et championne de squash

Nouran Gohar, élève de 3ème au Lycée Français du Caire (LFC), est championne de squash. Dans une interview pour le site la « France en Egypte », elle nous explique sa passion, la manière dont elle la concilie avec ses études ainsi que ses projets pour l’avenir.
JPEG
-Bonjour, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Nouran Gohar. J’ai 14 ans et j’étudie au Lycée Français du Caire en classe de 3ème. Je suis égyptienne et j’ai deux frères.

-Que représente le squash pour toi ?

Le squash représente pour moi une très grande partie de ma vie. Il en est un élément très important et même indispensable.
Je joue du squash depuis que j’ai 9 ans (ce qui signifie depuis 5 ans). Auparavant j’ai pratiqué de nombreux sports comme la natation, la gymnastique et le tennis de table, mais ce qui m’a plus attiré c’est le squash. Je pense que mon père a joué un très grand rôle pour me faire aimer sport. Il jouait avec moi tout le temps et m’a beaucoup encouragé : il me disait toujours que je serais une grande championne, un jour....

-Tu fais partie de l’équipe nationale d’Egypte dans la catégorie au dessus de celle de ton âge, peux tu nous expliquer ton parcours sportif ?

J’ai toujours été l’un des meilleurs joueurs de ma catégorie dans ma tranche d’âge. Mes coachs m’ont donc suggéré de jouer dans la catégorie au-dessus de celle de mon âge. Petit à petit, j’ai commencé à gagner. J’ai bien aimé le jeu avec les grands mais bien sûr, ceci a demandé beaucoup d’entraînement.

-Comment gères-tu les entrainements, ta relations avec ta famille et tes amis et tes études que tu réussis brillamment ?

Ceci est fatiguant et difficile, mais pas impossible. Il suffit de ne pas perdre son temps et de bien savoir le gérer. Heureusement, j’arrive bien à me débrouiller et je m’en sort bien à l’école : mes résultats sont assez bons :16 de moyenne générale. Ma famille m’a beaucoup aidé pour arriver où je suis. Mes amies m’encouragent aussi et sont très compréhensives.

-Quels sont tes titres ?

- 1ère place au tournoi international d’Angleterre dans la catégorie en dessous de 15 ans
- Championne du monde dans la catégorie en dessous de 13 ans (septembre 2011)
- 3ème place au tournoi international d’Angleterre dans la catégorie en dessous de 15 ans
- Finaliste au tournoi international d’Angleterre dans la catégorie en dessous de 13 ans
- 1ère place en Egypte dans la catégorie en dessous de 11 ans, 13 ans et 15ans.
- 1ère place en Egypte dans la catégorie en dessous de 19 ans.
- 1ère place au tournoi international d’Allemagne dans la catégorie en dessous de 13 ans
- 1ère place au tournoi internationale des Pays-Bas dans la catégorie en dessous de 13 ans
JPEG

-Tu n’es pas française, pourquoi le choix du Lycée Français du Caire ?

Quand j’étais petite, j’étais au Lycée Français de Pékin car mon père travaillait en Chine. J’étais scolarisé là-bas pendant toute ma maternelle. Lorsque je suis revenue en Egypte, j’ai directement été scolarisée au LFC. Mon père était fasciné par l’éducation française, bien qu’aucun membre de ma famille ne parle le français.

-Tu apprends au lycée le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe, cela t’aide t-il au quotidien et durant les compétitions internationales ?

Oui bien sûr, cela m’a beaucoup aidé durant mes compétitions internationales comme en Angleterre et en France. J’arrive bien à maitriser ces langues, mais je n’ai pas encore essayé l’espagnol. Je pense que cette année j’aurai un tournoi en Espagne et ce sera le moment de pratiquer cette langue.

-Et plus tard, comment vois-tu ton avenir sportif et professionnel ?

J’espère autant réussir dans le domaine sportif que dans le domaine professionnel. Je pense néanmoins que mon avenir sera plus sportif que professionnel mais cela n’empêche pas que je continuerai mes études supérieures. J’aimerais bien être "ingénieur" même si je n’ai pas encore décidé précisément dans quel domaine.

Dernière modification : 15/02/2012

Haut de page