Ici, la lumière est crue – exposition de photos en sténopés [ar]

En parallèle avec le festival des Rencontres de l’Image, l’Institut vous invite à découvrir le travail de Christophe Brogliolo, artiste et photographe français basé à Louxor, à travers une exposition de photographies réalisées au sténopé tirées de la série « Here the Light is Raw » (Ici la lumière est crue).

JPEG
Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 2 mai à 18h, avant la projection de « Je suis le peuple » d’Anna Roussillon.

Présentation

« Ici la Lumière est Crue » est une étape intermédiaire dans la réalisation du travail photographique que je mène actuellement.
Dans les environs de Louqsor, de la rive du Nil au mur de séparation du désert, il y a là un territoire qui m’intrigue et m’interpelle.
Il y a des terres arides et chaotiques, des champs de cultures saisonnières tirés au cordeau, des hommes qui ne sont jamais solitaires et des bâtiments, éternellement en construction, qui semblent vouloir concurrencer les temples pharaoniques.
Quelques ânes aussi…
Il y a une lumière dure, des ombres profondes, des contrastes forts. Je les capte au sténopé, appareil photographique le plus rudimentaire qu’il soit. De cette photographie primaire et lente, il ressort des images dont la texture m’aide à rendre compte de ce que je perçois.
Cette exposition est une invitation à vous perdre dans l’esquisse de ce territoire que je tente de saisir…

A propos de l’auteur

Christophe Brogliolo est un auteur qui n’aime pas s’attacher à un format donné. Ainsi, il explore la photographie en employant un nouveau format, un nouvel appareil qu’il juge adapté à chaque sujet qu’il souhaite aborder.

Un appareil numérique pour un reportage sur la révolution égyptienne, un appareil argentique moyen format pour raconter une errance photographique, aujourd’hui du sténopé pour couvrir la bordure du désert égyptien, Christophe Brogliolo explore la photographie comme on part à la rencontre du monde.

Il l’explore, le découvre, l’accepte avec ses surprises, ses bonheurs et ses défauts et s’en sert pour se créer son propre monde photographique.

Dernière modification : 30/04/2015

Haut de page