Historique de l’ambassade

Historique du bâtiment de l’ambassade

Historiquement installée à Alexandrie, la représentation diplomatique française se déplaça au Caire en 1876. En 1886, le ministère des Affaires étrangères acheta un hôtel particulier de style mauresque, construit quelques années auparavant par le Baron Charles Gaston de Saint-Maurice. Malheureusement, au cours des années, le bâtiment se dégrada et devint inhabitable : il fallut trouver une autre résidence.

Le choix se porta sur une villa construite en 1924 sur les bords du Nil à Guiza. Cette villa avait appartenu à Sinout bey Hanna, riche bourgeois copte. A sa mort en 1936, la villa fut vendue à la France pour en faire la résidence de l’Ambassadeur et elle fut aménagée par les décorateurs du mobilier national.

Le hall de l'ambassade - JPEG

Il restait à construire une nouvelle Chancellerie. En 1937, M. Parcq, architecte français, la fit édifier dans un angle du jardin de la résidence, en réutilisant une grande partie du décor et des richesses artistiques de l’ancien hôtel du Baron de Saint-Maurice.

Le grand salon de l’hôtel Saint-Maurice est devenu l’actuel grand hall de la Chancellerie ; les plafonds à caisson sont constitués de boiseries provenant d’anciennes maisons du Caire ; le plafond d’une des alcôves est bordé d’une frise portant le nom de l’Emir Chaykhu datant du 14e siècle ; les portes en bois étoilées d’ivoire et de nacre datent du 14e siècle ; la porte monumentale de l’entrée principale, en bois recouvert de bronze, date du 13e siècle.

l'ambassade vue du jardin - JPEG

Le 19 février 1938, la nouvelle légation, l’actuelle ambassade de France, fut inaugurée par M. Pierre de Pitasse, envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire, qui donna une réception à cette occasion.

JPEGL’historique complet du bâtiment a été documenté par l’Institut Français d’Archéologie Orientale qui a publié, début 2013, « Maisons de France au Caire. Le remploi de grands décors mamelouks et ottomans dans une architecture moderne », qui retrace l’histoire de l’édifice de la chancellerie de l’ambassade de France au Caire et de ses grands décors mamelouks et ottomans.

Dernière modification : 16/05/2013

Haut de page