Entretien avec D. Mauppin, nouveau directeur de la Mission Economique-Ubifrance

La nouvelle Mission économique – UBIFRANCE accueille son Directeur

Dominique Mauppin, Conseiller commercial et Chef de Mission économique dans plusieurs pays dont la République tchèque, le Pakistan et le Brésil, a été nommé Directeur de la nouvelle Mission économique-UBIFRANCE en Egypte et vient de prendre ses fonctions. Il résume pour nous ses principaux objectifs et son programme en faveur des PME françaises.

M. Mauppin, tout d’abord quels sont les missions d’UBIFRANCE en Egypte ?

DM : « La vocation de l’Agence Française pour le Développement International des Entreprises est d’impulser un surcroît de développement des entreprises françaises, notamment des Petites et Moyennes entreprises(PME)sur les marchés étrangers. Notre cœur de métier est l’accompagnement,à l’international, de l’Entreprise française dans sa démarche tant à l’exportation qu’à l’implantation.Pratiquement, notre exigence première est de réaliser la mise en place des programmes personnalisés de prospection et de contacts les plus riches et les plus ajustés possibles aux profils et aux besoins de nos entreprises.
La nouvelle entité Mission économique-UBIFRANCE en Egypte que je conduis depuis le 1er septembre 2010fait partie d’un réseau de 1400 experts en France et dans le monde, répartis dans 44 pays au sein de 64 Missions économiques. Nous proposons à notre clientèle d’entreprises une offre clé en main ou des produits sur mesure, pour des opérations ciblées, ponctuelles ou sur le long terme, toujours avec le souci pragmatique de permettre à l’entreprise de conquérir de nouvelles parts de marché et de s’y implanter durablement. En tant que Directeur pays, j’ai commencé à appliquer cette offre commerciale en Egypte et je suis déterminé à accroître le nombre de PME françaises souhaitant s’implanter sur le marché égyptien ».

Comment comptez-vous procéder, quels sont vos moyens d’actions ?

DM :
- établir des liens privilégiés avec nos interlocuteurs égyptiens des secteurs publics et privés, avec les CCIet autres organismes concernés. Notre démarche est avant tout partenariale, ici en Égypte, notamment avec la CCFE et les chefs d’entreprises filiales françaises qui crédibilisent les stratégies des nouveaux venus avec cette merveilleuse formule : c’est possible, voyez nous l’avons fait !!en France avec les organismes consulaires, les fédérations professionnelles et le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France notamment. J’ajoute que nous sommes en constant dialogue avec nos collègues Ubifrance positionnés dans les régions françaises ainsi qu’avec les Régions elles-mêmes dont on connait la prégnance, y compris financière, dans la définition des stratégies sectorielles d’internationalisation.
leur expliquer notre métier, nos objectifs, et les inviter à nous soutenir dans nos démarches qui en somme profitent tant à la France qu’à l’Egypte. Une situation de ‘gagnant-gagnant’.
- informer les sociétés françaises des opportunités d’affaires en Egypte
- identifier des prospects et partenaires potentiels et mieux les encadrer quant aux conditions d’accès au marché égyptien.
- profiter de chaque occasion pour parler aux chefs d’entreprises françaises, en France, de l’attractivité de l’Egypte et des secteurs porteurs dans mon nouveau pays d’accréditation.
Depuis ma prise de fonctions, j’ai déjà eu de nombreux entretiens au Caire, à tous niveaux.Pour atteindre autant que possible nos objectifs et obtenir des résultats concrets, je compte sur mon équipe au sein de la Nouvelle Mission économique-UBIFRANCE, composée de 13 professionnels répartis dans cinq pôles d’expertise spécialisés :

ITI (Infrastructures, Transport, Industries)
AGROTECH (Produits, Equipements et Technologies Agroalimentaires)
MHS (Mode, Habitat, Santé)
NTIS (Nouvelles Technologies, Innovations, Services)
PRESSE et COMMUNICATION

Vous avez parlé d’objectifs. Quels sont les principaux projets de la nouvelle Mission économique-UBIFRANCE d’ici fin 2010 et en 2011 ?

DM : en termes d’actualités, nous avons accueilli la délégation d’hommes d’affaires qui est venue au Caire avec M. Hervé de Charette, Président de la Chambre de Commerce Franco-Arabe (CCFA), leur avons fixé des rendez-vous individuels, les avons mis en contact avec des entreprises et des partenaires égyptien liés à leurs secteurs d’activité et leur avons fourni les informations dont ils avaient besoin pour faire des affaires en Egypte.
Nous appliquerons les mêmes démarches aux sociétés qui font partie de la Mission Partenariale en Egypte des Pôles de Compétitivité Energies Propres, organisée par UBIFRANCE.
Notre programmation 2011 illustre notre priorité première qui est de concourir à la réalisation de véritables missions de prospection-individuelles ou collectives-par plus d’une centaine d’entreprises françaises ; notamment dans les domaines de
- l’épicerie sèche,
- des équipements médicaux,
- du bâtiment et du second-œuvre
- des énergies renouvelables.
Par ailleurs, nous organiserons
- un colloque sur l’offre française dans le traitement de l’eau et des déchets,
- une rencontre d’opérateurs dans la génétique bovine
- une participation collective de sociétés françaises et des rendez-vous personnalisés sur le Salon ‘INTERGAS’
- une participation collective de sociétés françaises et des rendez-vous personnalisés sur le Salon ‘ELECTRICX’
- un pavillon France sur le Salon ICT, avec la France comme invitée d’honneur
- un pavillon France sur le Salon des Technologies et de l’Information Géographique
- Une mission multisectorielle en partenariat avec les CCI en France et la Chambre de Commerce française en Égypte.
- Cette liste n’est naturellement pas limitative et nous serons constamment en posture de saisir les opportunités du marché pour faire plus en matière de rapprochement d’entreprises.

« D’ores et déjà, tout cela implique l’accompagnement de plus de 150 PME françaises, tous secteurs confondus, dans leurs démarches de prospection et d’implantation. Notre ambition : leur apporter notre expertise et notre engagement total pour la réussite de leurs projets sur le marché Egyptien ».

Dernière modification : 03/04/2012

Haut de page