Egypte – Russie - Chute de l’avion de Metrojet (05 novembre 2015) [ar]

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Q - Est-ce que la France privilégie la piste d’une bombe pour le crash de l’Airbus A321 de Metrojet comme les Etats-Unis et la Grande Bretagne ?

R - Une enquête est en cours.

Des experts du bureau français d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) travaillent sur place aux côtés des autorités égyptiennes et de spécialistes internationaux.

Q - Quelles sont les nouveaux conseils aux voyageurs pour le Sinaï et pour les avions charters qui servent cette région ?

Envisagez-vous, à l’instar de Londres, de préparer des mesures d’urgence pour rapatrier les touristes français ?

Est-ce que la France étudie la possibilité de suspendre les vols vers l’Egypte ? Merci.

R - Comme vous le savez, nos conseils aux voyageurs font l’objet d’une actualisation en temps réel en fonction de l’évolution des conditions sur le terrain.

A ce jour, la quasi-totalité du Sinaï est placée dans les fiches "conseils aux voyageurs" en zone rouge (formellement déconseillé), la côte orientale est placée en orange (déconseillé sauf raison impérative) et seules les villes de Charm-El-Cheikh et Taba sont en jaune (vigilance renforcée).

Il n’y a pas de liaisons aériennes directes entre la France et le Sinaï. En outre, dès le samedi 31 octobre Air France a fait savoir que ses avions ne survoleraient plus la péninsule. Selon nos informations, un nombre très réduit de touristes français se trouveraient actuellement dans le Sinaï. Les tours-opérateurs français n’ont aucun groupe dans la zone.

Le ministère des affaires étrangères et du développement international suit de près l’évolution des conditions de sécurité dans la zone.

Pour plus d’informations : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/egypte-12239/

Dernière modification : 05/11/2015

Haut de page