Egypte - Droits de l’Homme (14 mars 2014)

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, suite à une question de la presse le 14 mars 2014.

Q – Les ambassadeurs de l’Union européenne au Caire ont été convoqués après une déclaration conjointe aux Nations unies contre la répression. Pouvez-vous le confirmer ?

R – Nous souhaitons que le processus de transition respecte les valeurs de la révolution égyptienne : démocratie, respect des minorités, respect de la liberté de la presse, respect des libertés fondamentales.
A l’occasion de la 25e session du conseil des droits de l’Homme le 7 mars à Genève, la France a signé avec d’autres pays européens, les États-Unis et le Japon, une déclaration sur la situation des droits de l’Homme en Égypte. Les autorités égyptiennes ont reçu hier les ambassadeurs européens des pays signataires afin de leur faire part de leur position sur ce texte. Nous en avons naturellement pris note, dans le cadre de notre dialogue constant avec l’Égypte.

Dernière modification : 22/02/2015

Haut de page