Développement durable et changement climatique, enjeux internationaux et défis pour l’Egypte [ar]

L’association égyptienne des juristes francophones (AEJF) a organisé son 8e colloque international francophone sur le thème « Développement durable et changement climatique, enjeux internationaux et défis pour l’Egypte » soutenu par l’Institut français d’Egypte et parrainé par l’Université Senghor d’Alexandrie.
Il a eu lieu à l’Hôtel Marriott, Zamalek - Le Caire, du 24 au 26 octobre.

Trois jours de conférence ont donné la parole à des intervenants égyptiens, français mais aussi algériens, canadiens, italiens, maliens, nigériens et sénégalais, qui se sont rendus spécialement au Caire pour apporter leur expertise aux discussions.

L’évènement se place dans la perspective de la COP21, 21e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques présidée par la France qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. La COP21 va définir un nouveau cadre d’action international pour concilier à la fois l’aspiration de tous à la prospérité et au développement et les limites naturelles de notre planète.

Le réchauffement climatique est une problématique globale et mobilise l’ensemble de la communauté internationale. L’objectif de ce colloque, pendant lequel ont été abordés les grands enjeux transversaux tels que la raréfaction des ressources naturelles, la pollution urbaine ou encore les flux de réfugiés, était d’examiner la problématique dans une perspective globale puis de tenter de définir les défis spécifiques qui se posent à l’Egypte avec une approche nationale mais aussi régionale, qu’il s’agisse du statut de l’eau du Nil, du canal de Suez, ou de la question des mégalopoles.

Enfin, les intervenants ont abordé la question du développement durable et de la mobilisation des différents acteurs, des grandes organisations internationales à la société civile en passant par les entreprises.

Dernière modification : 25/10/2015

Haut de page