Début de la formation d’une jeune diplomate égyptienne à l’ENA [ar]

Dans le cadre du Cycle international de Perfectionnement (CIP), l’Institut français d’Egypte et l’Ambassade de France soutiennent la formation des diplomates égyptiens.

En avril 2016 avaient eu lieu, à l’Institut français d’Egypte et devant un jury présidé par le Directeur des Relations internationales de l’ENA, les entretiens de sélection pour le Cycle international de Perfectionnement (CIP) de l’ENA. A la suite de ces épreuves écrites et orales, Madame Mirande Goubran, jeune diplomate égyptienne, avait été sélectionnée.

JPEG

Après avoir occupé différents postes au sein du Ministère égyptien des Affaires étrangères et dans les ambassades d’Egypte en Jordanie et aux Etats-Unis, Madame Goubran est aujourd’hui Directrice de d’Unité de l’Energie et du Transport, qui dépend du Département des Affaires économiques multilatérales au Ministère des Affaires étrangères égyptien.

Pendant la durée du CIP, qui se déroulera à Strasbourg du 1er décembre 2016 au 31 juillet 2017, Madame Goubran recevra une bourse du Gouvernement français. Ce cycle de huit mois permet à de hauts fonctionnaires déjà expérimentés de se familiariser avec toutes les facettes de la gestion publique en France et en Europe. Il favorise les approches comparatives, grâce à la mise en commun d’expériences et de savoir-faire lors de la phase commune de cinq mois avec les élèves français du cycle supérieur de perfectionnement des administrateurs (CSPA). Ce cycle comporte deux filières, « Relations internationales » et « Administration et finances publiques ». Cette formation peut se terminer par la soutenance d’un mémoire de Master professionnel co-organisé, selon la filière suivie, avec l’Université Paris 1 ou avec l’Université de Strasbourg.

Dernière modification : 24/11/2016

Haut de page