Consignes de sécurité du 22 août 2013

Chers compatriotes,

La situation sécuritaire reste tendue, non seulement au Caire mais dans tout le pays, notamment dans les grandes villes.

Toutefois, contrairement à la situation qui prévalait jusqu’au week-end dernier, les emplacements des manifestations ne sont pas toujours annoncés à l’avance avec précision. Cette incertitude, qui est un facteur de risque supplémentaire, doit vous inciter à redoubler de vigilance.

Pour l’heure, les communiqués qui ont été publiés par « l’Alliance de soutien à la légitimité » lancent un appel à des manifestations imposantes, après la prière de l’absent (qui suivra la grande prière du vendredi 23 août) dans toutes les mosquées ainsi que la tenue de manifestations quotidiennes et décentralisées « jusqu’aux plus lointains villages ». Un appel à la désobéissance civile a aussi été lancé.

Par ailleurs, l’état d’urgence a été décrété le 14 août pour un mois dans l’ensemble du pays et un couvre-feu a été instauré de 19h à 6h dans 14 gouvernorats (Le Caire, Guiza, Alexandrie, Beni Suef, Minya, Assiout, Sohag, Sinaï-nord, Sinaï-sud, Suez, Beheira, Ismaïlia, Fayoum, Qena). Les modalités du couvre-feu pouvant être modifiées, il conviendra de vérifier chaque jour quels sont les gouvernorats concernés et les horaires en vigueur.

Il convient de = respecter strictement ces horaires et de prendre vos dispositions pour ne pas risquer de vous trouver sur la voie publique au-delà de l’heure limite =.

Dans ce contexte, nous vous recommandons fortement, s’agissant des 23 et 24 août, de limiter vos déplacements au strict minimum et, en tout état de cause, à éviter absolument les lieux de manifestation, dont vous pourrez avoir connaissance, notamment les abords des mosquées. Evitez également les lieux de rassemblement habituels comme la Place Tahrir, où les jeunes révolutionnaires ont appelé à manifester et les abords du Palais présidentiel à Héliopolis.

D’une façon générale, il est impératif de se tenir à l’écart de tout lieu de rassemblement. Les axes de passage des cortèges et des sit-in doivent être évités dans toute la mesure du possible. Les barrages et points de contrôle fixes ou mobiles, constituent des points de friction autour desquels des troubles sérieux peuvent se déclencher à tout moment.

La situation politique actuelle implique que, en tant que ressortissants étrangers, vous mainteniez une stricte neutralité s’agissant des événements en cours en Egypte.

Il convient de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation en restant à l’écoute des médias et en consultant le site de l’ambassade de France en Egypte, qui sera actualisé en tant que de besoin. Toute information urgente sera transmise par les Consulats aux chefs d’îlots, qui les relayeront auprès de la communauté française.

Pour toute question urgente, vous pouvez joindre en permanence le Consulat général au Caire au +20 12 22 10 41 33 et l’ambassade de France au +20 2 35 67 33 10.

Je vous rappelle que le Consulat général de France à Alexandrie reprendra ses activités à partir du 2 septembre prochain.

Merci à tous pour votre compréhension et votre esprit de responsabilité dans les circonstances présentes.

Bernard REGNAULD-FABRE, Consul général de France au Caire

Dernière modification : 22/08/2013

Haut de page