Consignes de sécurité du 17 août 2013

Chers compatriotes, La situation sécuritaire reste extrêmement tendue au Caire et demeure potentiellement dangereuse dans plusieurs grandes villes du pays.

Les autorités ont décrété l’état d’urgence pour un mois dans l’ensemble du pays et un couvre-feu a été instauré de 19h à 6h dans 14 gouvernorats (Le Caire, Guiza, Alexandrie, Beni Suef, Minya, Assiout, Sohag, Sinaï-nord, Sinaï-sud, Suez, Beheira, Ismaïlia, Fayoum, Qena). Il convient de = respecter strictement ces horaires et de prendre vos dispositions pour ne pas risquer de vous trouver sur la voie publique au-delà de l’heure limite =. Les modalités du couvre-feu pouvant être modifiées, il conviendra de vérifier chaque jour quels sont les gouvernorats concernés et les horaires en vigueur.

Depuis les opérations menées le 14 août pour évacuer les places Nahdet Masr (Guiza) et Rabaa Al Adawiyya (Medinat Nasr), les violences se sont diffusées dans d’autres quartiers du Caire (notamment Mohandessine, pont du 6 octobre et place Ramsès et alentours) ainsi que dans plusieurs villes de province (en particulier Alexandrie, Tanta, Assouan, Damanhour, Suez, Assiout, Sohag, Minya et d’Ismaïlia).

Il est vraisemblable que cette situation perdure dans les prochains jours, certains groupes ayant annoncé leur intention de poursuivre quotidiennement leurs actions.

Dans ce contexte, les consignes de prudence sont à respecter d’une façon particulièrement rigoureuse. Nous vous invitons en particulier à limiter vos déplacements au minimum et, en tout état de cause, à éviter absolument les lieux de manifestation, tout particulièrement le quartier de la place Ramsès, au centre du Caire. D’une façon générale, il est impératif de se tenir à l’écart de tout lieu de rassemblement. Les axes de passage des cortèges et des sit-in doivent être évités dans toute la mesure du possible. Il convient d’avoir à l’esprit que des rassemblements peuvent aussi se former de manière impromptue, ce qui implique une vigilance renforcée. Les barrages et points de contrôle fixes ou mobiles, de plus en plus nombreux, sont mis en place et constituent des points de friction autour desquels des troubles sérieux peuvent se déclencher à tout moment. Des manifestations inopinées et violentes sont organisées dans plusieurs quartiers du Caire et en province. Des informations indiquent que les transports ferroviaires ont été partiellement interrompus par les autorités et que certains accès routiers au Caire ont été bloqués. La situation politique actuelle implique que, en tant que ressortissants étrangers, vous mainteniez une stricte neutralité s’agissant des événements en cours en Egypte. Il convient de se tenir régulièrement informé de l’évolution de la situation en restant à l’écoute des médias et en consultant le site de l’ambassade de France en Egypte, qui sera actualisé en tant que de besoin. Toute information urgente sera transmise par les Consulats aux chefs d’îlots, qui les relayeront auprès de la communauté française. Pour toute question urgente, vous pouvez joindre en permanence le Consulat général au Caire au 20 12 22 10 41 33 et l’ambassade de France au 20 2 35 67 33 10. Je vous rappelle que le Consulat général de France à Alexandrie reprendra ses activités à partir du 2 septembre prochain. Merci à tous pour votre compréhension et votre esprit de responsabilité dans les circonstances présentes.

Bernard REGNAULD-FABRE, Consul général de France au Caire

Dernière modification : 19/08/2013

Haut de page