Conférence de Nicolas Michel à l’IFAO

Mercredi 30 octobre à 18h, l’Institut Français d’Archéologie Orientale, vous propose la conférence : "la Compagnie du Canal de Suez et le Nil dans la seconde moitié du XIXe siècle"

La Compagnie universelle du Canal maritime de Suez a été souvent accusée de ne servir que les intérêts de ses actionnaires français et britanniques et de tourner le dos à Égypte. Du reste, la liaison des deux mers dispensait les marchandises et passagers circulant entre l’Europe et l’Asie de passer par Le Caire et les branches du Nil. Cependant, dès sa conception en 1854 le sort du Canal maritime fut lié à l’aménagement d’un canal d’eau douce qui acheminerait l’eau du Nil jusqu’aux chantiers puis aux villes du Canal. Ce projet s’accompagnait de grandioses ambitions agricoles et commerciales, auxquelles Ferdinand de Lesseps ne renonça pas, durant presque toute la période de sa direction effective de la Compagnie, de 1856 au milieu des années 1880. La liaison du Nil et du Canal soulevait des enjeux brûlants de souveraineté ; elle suscita deux graves crises entre le gouvernement égyptien et la Compagnie, qui fut chaque fois mise en échec. Leur étude permet de mieux comprendre la position difficile de la Compagnie dans le jeu diplomatique qui réunissait l’Égypte, l’Empire ottoman, la France et la Grande-Bretagne.

Dernière modification : 27/10/2013

Haut de page