Conférence de David Lorand à l’IFAO

Sous le règne d’Amenemhat Ier (12e dynastie) une nouvelle « capitale » est créée pour abriter la Résidence royale à Itj-Taouy en lieu et place de Thèbes. Bien qu’elle constitue encore un important lieu du pouvoir durant la 13e dynastie et qu’elle est toujours attestée dans les textes royaux de la 25e dynastie comme entité urbaine, Itj-Taouy est en réalité très mal connue. Une des questions principales à son sujet est précisément sa localisation. Généralement située à proximité du village moderne d’el-Licht, aucune preuve tangible ne vient pour le moment étayer cette hypothèse.

Pourtant, en analysant les informations enregistrées par les différents voyageurs à partir du XIXe siècle, il est possible de progresser sur la question de la localisation de Itj-Taouy. La lecture de leurs comptes-rendus et l’observation minutieuse des cartes de la région qu’ils ont dressées lors de leur passage permettent en effet de réduire le champ des possibles. De même, en recourant aux outils de télédétections modernes, et en particulier aux images satellitaires, diverses précisions peuvent être apportées quant aux emplacements potentiels de la ville antique.

Pour plus d’informations sur les activités de l’IFAO, rendez-vous sur leur site : http://www.ifao.egnet.net/*]

Dernière modification : 03/10/2013

Haut de page